Meet the Team – Camille

Qui se cache derrière notre association Industriekultur-CNCI ? Nous aimerions que vous puissiez rencontrer les membres de notre petite équipe dynamique.

Aujourd’hui c’est au tour de : Camille Lazzari. En tant que Project Assistant, Camille nous soutient dans la coordination de notre exposition MinettREMIX  et développe notre programme d’événements pour les enfants, les adolescents et les adultes.

 

  • Quel a été ton parcours vers un travail dans le domaine du patrimoine industriel ?
    Venant à la base du domaine artistique, le patrimoine industriel m’a attiré, car de nombreux artistes luxembourgeois se sont approprié cette thématique de manière intéressante
  • Qu’est-ce que te plaît le plus dans ton travail ?
    Découvrir la richesse de la région et réfléchir à une manière de la partager avec un jeune public
  • À quoi ressemble ton bureau ?
    À un grand hall que mes collègues et moi partageons régulièrement avec toutes sortes d’oiseaux sympathiques !
  • As-tu un talent caché ?
    Ma grand-mère m’a appris à faire de délicieux gnocchis, mais comme cela représente beaucoup de travail, je ne les fait que très rarement et seulement pour les gens que j’apprécie beaucoup !
  • Quelle est ta musique préférée pour travailler ?
    Pas besoin de musique au hall Fondouq : nous avons le roucoulement des pigeons, le claquement des poutres et tôles en acier et le bruits des machines lorsque les ouvriers travaillent à la rénovation d’une locomotive historique
  • Quel est ton film préféré ?
    Il change régulièrement selon mon humeur et mes intérêts du moment ! Aujourd’hui c’est Cría cuervos de Carlos Saura
  • À quelle période de l’histoire aurais-tu aimé vivre ?
    Même si beaucoup de périodes historiques différentes m’attirent pour des raisons culturelles et artistiques, en tant que femme, je dirais que je préfère rester à mon époque
  • Quel futur souhaiterais-tu pour l’IK-CNCI ?
    Devenir un lieu de référence où seront réuni tous les acteurs du patrimoine industriel pour ensemble sensibiliser le public à la préservation de la culture industrielle