La « Schëfflenger Schmelz »

L’histoire de l’ancienne usine sidérurgique ARBED Esch-Schifflange, également nommée « Schëfflenger Schmelz » ou « Metzeschmelz », commençait il y a 150 ans. Mis en service en 1871, ce site a fortement contribué au développement et à la prospérité de la ville d’Esch-sur-Alzette et de la commune de Schifflange et a déplacé le centre de gravité économique du centre vers le sud du pays.

Ancien site d'Esch-Schifflange © Romain Girtgen

En raison de l’architecture très typée, ses bâtiments et infrastructures, qui datent en partie du 19e siècle, sont d’authentiques témoins reflétant  notre passé industriel et le premier essor de la sidérurgie eschoise. Le site ARBED-Esch-Schifflang est située dans le futur quartier résidentiel « QuartierAlzette », un projet urbanistique et paysager de 62 ha, géré par Agora s.à r.l.

Comme de profonds changements sont à attendre sous peu sur la friche industrielle de l’usine d’ARBED-Esch-Schifflange, nous avons procédé à un relevé des bâtiments et infrastructures dignes de protection, en plus de ceux déjà proposés par le Service des Sites et Monuments Nationaux (SSMN). Nos échanges réguliers avec le SSMN et des visites du site permettront de déterminer les bâtiments et ensembles architecturaux dont la protection et une réaffectation adaptée seront un atout certain pour le nouveau quartier.

Hall industriel à Esch-Schifflange © Henri Georgen

Jacques Maas et Michel Feinen, qui sont membres de notre conseil d’administration et qui se sont chargés du relevé commenté et raisonné su site, soulignent qu’au lieu de procéder à la protection d’éléments individuels, il serait utile – tant sous un aspect d’histoire industrielle que sous un aspect de cohésion urbanistique future – de protéger des ensembles. Dans leur recherche, ils ont tenu compte des différentes périodes de construction ou d’élargissement du site.

Hall industriel sur l'ancien site d'Esch-Schifflange © Romain Girtgen

On y distingue trois phases :

  • 1871 : La «Metzeschmelz» dont les vestiges sont intégralement proposés à la protection par le SSMN,
  • entre 1913 et 1960 : Les vestiges de la nouvelle usine modernisée,
  • les années 1930 et 1950 : Des installations et agrandissements ponctuels,
  • structures à potentiel supplémentaire.

«Handwierkergaass» sur l'ancien site d'Esch-Schifflange © Romain Girtgen